Interview d'histoires racontées : le co-fondateur discute des TTRPG, d'une nouvelle campagne et plus encore

Regarder des jeux TTRPG réels est devenu populaire ces dernières années. Les campagnes gérées par Dimension 20 ou Critical Role sont à peu près devenues synonymes de Donjons et Dragons , mais ce ne sont pas les seules campagnes à surveiller. Il existe des tonnes d'autres chaînes TTRPG de jeu réelles avec des distributions diverses et des récits convaincants. Harley, connue en ligne sous le nom de Breadwitchery, et Hannah, connue en ligne sous le nom de Louiseyhannah, ont créé la chaîne collaborative Histoires racontées ensemble parce qu'ils aiment tous les deux les TTRPG et voulaient participer à plus d'entre eux.

Harley et Hannah s'éteignent tous les mois pour créer des mini-séries TTRPG. Dans une interview avec Game Rant, Harley a expliqué pourquoi Stories Told a été créé, comment il sélectionne ses joueurs, ses campagnes préférées et bien plus encore. L'interview a été modifiée par souci de concision et de clarté.

EN RELATION: Histoires racontées Le co-fondateur de TTRPG explique ce qui rend la chaîne unique



Q : Qu'est-ce que les histoires racontées ?

R : Stories Told est une chaîne TTRPG collaborative. C'est une chaîne où nous présentons de vrais joueurs de TTRPG et nous en faisons au moins un par mois. Un jeu réel, c'est quand les gens jouent à un TTRPG et qu'il est filmé et regardé par les gens, donc nous diffusons en direct les TTRPG . Nous aimons faire des mini-séries et nous aimons présenter des systèmes indépendants, donc pas seulement J&D et pas seulement des choses vraiment populaires. Nous aimons aussi avoir des gens qui n'ont jamais joué aux TTRPG auparavant et des gens qui ont beaucoup joué aux TTRPG. Nous aimons toujours avoir un casting vraiment mixte en termes d'expérience et ce genre de choses tant que tout le monde a une sorte de très bonne chimie.

Nous pensons que c'est vraiment amusant de présenter de nouvelles choses aux gens et souvent parce que le chat est introduit dans un nouveau système, donc c'est amusant qu'ils puissent le leur expliquer pendant que les joueurs le leur expliquent. C'est fondamentalement juste une chaîne de collaboration TTRPG, moi-même et lousieyhannah (Hannah) l'avons fondée et nous venons de lancer une mini-série tous les mois d'un TTRPG et c'est un moment vraiment amusant.

Q : Comment êtes-vous entré dans les TTRPG et J&D ?

A: En gros, quand je me suis intéressé pour la première fois, j'ai regardé sur Reddit parce que sur Reddit il y a beaucoup de gens qui recherchent des copains TTRPG, principalement ils recherchent toujours un GM avec lequel je sympathise maintenant, mais j'ai mis des trucs sur Reddit et j'ai rejoint un groupe ou deux. Ils n'ont jamais vraiment duré mais ils étaient amusants, puis il y a peu de temps, j'ai été invité sur Cantrip Breakers, qui est un autre jeu réel avec d'autres streamers et ils font un jeu réel sans fin où il n'y a pas de fin, ça continue juste avec les épisodes .

C'était amusant mais ça ne rentrait plus dans mon emploi du temps donc, malheureusement, j'ai dû partir. Et puis parce que mon appétit pour les TTRPG avait été aiguisé, je cherchais des TTRPG saisonniers amusants, des trucs que je pouvais faire sur ma chaîne, et ce genre de choses, et à partir de là, Hannah était aussi vraiment dans l'idée de faire beaucoup plus de choses TTRPG, c'est comme ça que nous nous sommes vraiment lancés.

Q : Y a-t-il des campagnes remarquables que vous avez réalisées par le passé ?

R : J'ai vraiment, vraiment apprécié notre première campagne qui s'appelait « Aaah, Teen Monsters ! Nous avons couru cela avec le Coeurs de monstre système, et c'était super amusant parce que Coeurs de monstre est fondamentalement un système tout au sujet jouer un autre type de monstre , comme vampire, loup-garou, succube, ce genre de choses, et ça traite des thèmes d'être un adolescent et des hormones et ce genre de choses. C'était la première chose que nous avons faite sous la marque Stories Told et c'était avec un groupe de mes amis et nous avons tous joué nous-mêmes, mais pas tout à fait, et j'ai trouvé cela vraiment, vraiment amusant.

C'était un très bon moment parce que nous n'étions pas dans nos têtes à propos du jeu de rôle ou quoi que ce soit. Nous ne jouions pas exactement nous-mêmes, nous jouions des caricatures de nous-mêmes, donc c'était super facile et c'était vraiment amusant. Et je fais tous les graphismes pour Stories Told et J'étais tellement fier des graphismes Je l'ai fait pour 'Aaah, Teen Monsters!' parce que c'était une maquette de l'interface Windows 98 et que j'en étais si fier que j'y ai passé des années, il a donc une place très chère dans mon cœur.

Ensuite, j'aime aussi beaucoup 'The Fifth House', qui est l'une de nos séries dont nous faisons actuellement une deuxième saison; autant que je sache, la campagne elle-même n'a suscité aucune controverse, mais c'est une adaptation de la Harry Potter IP et il utilise le Sorcellerie et magie système de Wacksteven qui n'est pas du tout payé, c'est un système gratuit. La moitié de la distribution est non binaire et People of Color et ce genre de choses et nous l'utilisons comme une récupération personnelle et une bâtardise du récit.

C'est un peu comme un, nous essayons de récupérer cela pour notre nostalgie, et nous pensons que c'est drôle si c'est un groupe de personnes non binaires qui trottent dans le monde. Mais je peux comprendre que les gens aient une perspective différente et ils n'aimeraient certainement pas ça. Parce que nous sommes le groupe affecté, nous pouvons en quelque sorte décider de ce avec quoi nous nous sentons en sécurité, et j'aime vraiment, vraiment cette campagne parce que nous jouons des enfants de onze ans, puis nous allons vieillir et nous allons voir le parcours de nos personnages à mesure qu'ils grandissent. C'est vraiment adorable et notre GM est fantastique.

EN RELATION: Ce que Tiny Tina's Wonderlands devrait apprendre des nouveaux livres sources D&D

Q : Comment « La Cinquième Maison », en utilisant le Sorcellerie et magie système, a été manipulé dans le sillage de J.K. Les vues transphobes de Rowling ?

R : En gros, avant même de lancer la campagne, j'ai publié un message sur notre Patreon en raison de ses implications évidentes en raison de la perpétuation de la mémoire culturelle de Harry Potter , même si vous n'êtes pas mettre de l'argent directement dans J.K. La poche de Rowling une grande partie de son pouvoir est son capital culturel, bien sûr, parce que c'est comme, 'Oh, l'auteur de Harry Potter dit cela. Fondamentalement, ce que nous avons expliqué, c'est que moi-même, en tant que femme non binaire, une bâtardise de son travail en incluant des personnages non binaires et aussi une collecte de fonds pour une cause qu'elle détesterait est quelque chose que je trouve très drôle, et c'est très réconfortant pour moi . Nous avons collecté des fonds pour Mermaids U.K. tout au long de notre campagne, nous avons collecté environ 1 300 $ ou quelque chose au cours de cinq épisodes, c'était génial, j'ai adoré.

Mais la méchanceté contre un transphobe n'est pas la plus saine des motivations à mon avis, nous évitons donc les mentions de J.K.R. pendant le jeu proprement dit. Nous n'y faisons pas référence parce que je ne pense pas que la méchanceté contre un transphobe soit la motivation la plus saine pour essayer de faire une belle campagne. Plusieurs amis et membres de ma communauté qui sont hommes et femmes trans et personnes non binaires ont été consultés avant que je commence à développer la campagne afin que nous puissions avoir une perspective équilibrée de ce que je faisais. Tout le monde était d'accord avec ça, mais bien sûr, encore une fois, j'ai dit que si quelqu'un n'est pas à l'aise en tant que spectateur trans ou non binaire, je comprends parfaitement et j'aimerais savoir comment nous pouvons améliorer les choses.

Et bien sûr, la relation que moi-même et les membres trans de la distribution avons avec cela n'est pas l'expérience universelle des personnes trans affectées par J.K.R., donc nous le reconnaissons complètement et si quelqu'un veut éviter nos campagnes, nous comprenons parfaitement. Nous espérons juste que personne le tient contre moi ou le casting , parce que comme je l'ai dit, c'est vraiment une de ces choses où quand il s'agit de choses comme ça, beaucoup d'alliés diront : « Écoutez les personnes trans, écoutez les voix non binaires ! et puis on se dit : 'D'accord, c'est nous, alors on est cool de faire ça ?' Et ça a été une très belle période et nous n'avons eu aucune sorte de controverse ou quoi que ce soit du genre, mais je comprends très bien que nous lui donnons toujours un capital culturel.

Ce que notre directeur général a fait et que je n'ai même pas remarqué jusqu'à la toute fin, c'est que le genre de méchant de la première saison était quelqu'un qui avait contribué à la fondation de Poudlard et on a découvert qu'ils étaient en fait une personne horrible et c'était en fait très subtil, donc nous n'avons pas réalisé que c'était effectivement une métaphore jusqu'au discours de fin d'année et c'était vraiment, vraiment bien et nous avons adoré ça.

Honnêtement, je serais d'accord avec une personne cis qui explique pourquoi quelque chose que je fais est transphobe parce que s'ils sont très éduqués dans ce genre de choses, ils sont peut-être plus éduqués que moi. Parce que le simple fait que j'existe et que je sois non binaire ne veut pas dire que je sais tout, mais je pense que quand les gens disent 'Écoutez les voix marginalisées', tout à fait juste, avec ça, j'ai compris, mais aussi nous ne sommes pas un monolithe . Il y aura des personnes trans qui ne seront pas d'accord avec moi et qui penseront que je fais la pire chose qui soit, puis il y aura des personnes trans qui seront d'accord avec moi et penseront que je fais des choses très bien parce que les personnes marginalisées ne sont pas un monolithe .

Q: Qu'est-ce que vous pensez plus TTRPG et Donjons et Dragons dont les jeux pourraient bénéficier en termes d'inclusivité ?

R : Je pense qu'ils pourraient grandement bénéficier de s'assurer qu'il y a toujours de la chimie, parce que je sais que j'ai connu des gens dans le passé qui ont littéralement inclus des individus simplement parce qu'ils sont symboliques et qu'ils ne se demandent pas si la personne aime un système ou si ils vont avoir de la chimie avec le reste du casting. Je pense que c'est vraiment important si vous êtes quelqu'un qui développe des TTRPG et lance des TTRPG, s'entourant d'individus marginalisés afin que vous n'ayez pas besoin de symboliser qui que ce soit pour pouvoir simplement dire: 'Oh, qui aime ce système? Ces gens aiment ce système », et puis tout naturellement vous remarquerez qu'il y a une distribution inclusive devant vous parce que vous vous êtes entouré d'un groupe diversifié de personnes.

Tout le monde devrait toujours faire ça, à mon avis, mais si vous êtes quelqu'un qui lance des TTRPG et que vous vous retrouvez à dire: «Hm, beurk, mon casting est tout blanc. Pourquoi cela se produit-il à chaque fois ? Mince.' Par exemple, commencez simplement à tendre la main aux autres membres de la communauté et vous passerez un moment plus intéressant et meilleur si vous apprenez à connaître plus de personnes au sein de celle-ci et pas seulement se connecter avec les gens de la communauté TTRPG qui te ressemble. Tout comme, vraiment diversifier votre expérience avec, je pense que c'est vraiment génial.

Je dirais aussi que lorsqu'il s'agit de systèmes, comme ne pas avoir peur de faire du homebrew parce que certaines personnes sont très mal à l'aise avec, par exemple, le racisme imaginaire où c'est comme si vous êtes un orc, les gens sont méchants avec vous. Certaines personnes sont très mal à l'aise avec cela, donc si vous voulez créer un environnement plus inclusif, n'ayez pas peur de homebrew sur le racisme fantasmé. Ou si vous souhaitez utiliser des systèmes créés par des personnes handicapées ou des personnes queer, il existe des listes fantastiques à ce sujet, et vous pouvez le faire et ces systèmes en leur sein auront des éléments inclusifs. Comme Lesbiennes assoiffées d'épée est un système et je suis presque sûr que dans le texte, ils disent que le sectarisme n'est pas le bienvenu à la table si vous jouez à ce jeu, et je pense que c'est vraiment fantastique.

Q : Vous avez un Patreon pour Stories Told – quel type de contenu les gens peuvent-ils s'attendre à y voir ?

R : Donc, nous publions une mise à jour mensuelle sur notre Patreon à propos de tout ce qui est nouveau, comme 'Oh regarde, la dernière campagne est maintenant sur YouTube', ou quelque chose comme ça. Également dans notre mise à jour mensuelle, nous disons quel système nous faisons ce mois-là et parfois nous mentionnons également celui que nous faisons le mois suivant. Et nous mettons aussi les listes de distribution là-bas, comme bien à l'avance, et les travaux en cours sur les graphismes pendant que je travaille dessus, les travaux en cours sur l'art tel qu'il est fait si nous avons quelque chose comme ça. Et puis le niveau le plus élevé qui est à 10 livres par mois, ils reçoivent des feuilles de personnage et des informations sur la construction de traditions à la fin des campagnes, y compris les notes du GM, donc c'est un truc supplémentaire dans les coulisses là-bas.

Q : Qu'est-ce qui différencie Stories Told des autres chaînes TTRPG ?

A : Je dirais que nous essayons constamment de faire quelque chose de nouveau. Je pense que nous avons aussi l'élément que c'est littéralement juste moi et Hannah qui dirigent tout, donc c'est un peu comme une chaîne Mum and Pop TTRPG – je serais Pop – mais nous essayons toujours quelque chose de nouveau. Nous allons toujours faire un nouveau système, même si les gens adorent vraiment une campagne que nous venons de faire, nous nous disons : « Nous devons la laisser dans le coffre-fort. Nous devons aller de l'avant et faire quelque chose de nouveau et peut-être y revenir beaucoup plus tard.

Parce que nous essayons toujours de faire quelque chose de nouveau et d'amener de nouveaux membres de la distribution, de vivre de nouvelles expériences et de raconter de nouvelles histoires, car évidemment, c'est de cela qu'il s'agit, c'est de raconter des histoires et de faire en sorte qu'il y ait une nouvelle histoire chaque mois pour les gens. Et je ne pense pas, autant que je sache, que quelque chose soit fait en ce moment où un canal TTRPG fait une mini-série tous les mois et j'aime beaucoup chez nous, c'est que nous faisons cela.

EN RELATION: Histoires racontées Le co-fondateur de TTRPG discute de la récupération de Harry Potter dans le sillage de J.K. La transphobie de Rowling

Q : Pouvez-vous me décrire à quoi ressemble le processus de recrutement pour toutes les campagnes ?

R : Oui, donc parfois, s'il s'agit d'une campagne où, parce que ce que nous aimons faire, c'est de ne pas réutiliser immédiatement les personnes d'une campagne précédente, car il s'agit d'avoir de nouveaux visages, alors nous ramènerons des gens parfois, mais parfois nous avons besoin de nouveaux visages. Et parfois, cela signifie que nous regardons en arrière et nous nous disons: «Attendez, nous l'avons bouclé, il y a trop de gens qui ont été dans des trucs maintenant. Nous avons besoin d'un tout nouveau casting ! Et si cela se produit, nous nous demanderons : 'Quels amis avons-nous qui pourraient aimer les TTRPG ?'

Ainsi, par exemple, si je faisais un TTRPG d'horreur , J'ai tellement d'amis qui aiment les trucs d'horreur et j'en ferais une liste et je me dirais: «D'accord, l'un d'entre eux a-t-il participé à un truc d'histoires racontées récemment? Oh, cette personne en a, je vais les retirer. Et puis aussi, je ne me rends pas compte immédiatement s'ils ont été dans des TTRPG ou non, parce que ce que je fais, c'est que je leur demanderai s'ils sont intéressés. Je leur présenterai tout le TTRPG, puis je dirai : 'Voilà comment fonctionne le système, seriez-vous à l'aise de le faire pendant quatre épisodes ?' Souvent, les personnes qui découvrent les TTRPG sont totalement déprimées.

Si nous n'avons pas une distribution complète de nous qui pensons à nos amis, j'irai sur Twitter et je dirai: 'Hé! Quelqu'un est-il intéressé à faire un TTRPG à propos de ce contenu ? » Et souvent, je dirai : « Les mutuelles ou les personnes qui sont mutuelles avec mes mutuelles », parce qu'il est difficile de contrôler les gens, j'ai l'impression, parce qu'il y a souvent des moments où vous jouerez avec quelqu'un à une table et que vous ne le connaissez pas. mais ils ont l'air bien, et puis quand tu joues avec eux tu découvrir qu'ils franchissent les frontières d'une manière avec laquelle vous n'êtes pas à l'aise.

Parce que nous sommes une véritable chaîne de lecture, nous le découvririons probablement à la session zéro, qui est la session préparatoire que nous faisons hors champ, mais à ce moment-là, il est un peu tard parce que nous avons peut-être déjà commandé des trucs et mis en place des trucs déjà debout. Donc j'aime que ce soit des gens avec qui je suis en mutuelle et donc j'ai un petit niveau de confiance établi, ou des mutuelles de mes mutuelles donc encore une fois il y a un petit niveau de confiance établi.

Ce n'est pas parfait bien sûr, ce n'est pas un système parfait, mais cela soulage mon anxiété quand il s'agit de travailler avec des gens que je ne connais pas. Et c'est l'essentiel du recrutement, c'est : « Ça vous intéresse ? Est-ce qu'on vous connaît ? Avez-vous travaillé avec nous super récemment? Non? D'accord, cool, tu es dedans », puis nous nous assurons simplement que c'est un casting de très haute chimie. Nous ne mettrions jamais deux personnes sur lesquelles nous pourrions penser, 'Oh, Harley est dedans et cette autre personne qui est vraiment timide aussi et aussi Harley parle au-dessus des gens tout le temps et ça va dans certains groupes, mais pas dans ce groupe, ” donc nous nous assurons qu'il y a toujours une grande chimie avec les acteurs et souvent la plupart d'entre eux se connaissent déjà.

Q : Cet élément de chimie et le fait de ne pas savoir si vous laissez quelqu'un de nouveau entrer dans le cercle, il est important de protéger tout le monde dans cet espace.

R : Oui, non seulement les membres de la distribution, mais aussi notre public, bien sûr. Nous fixons une certaine norme pour nous-mêmes et notre comportement et notre public en est venu à respecter cela et ce avec quoi ils sont à l'aise. Si nous présentons quelqu'un à notre public qui piétine soudainement tout cela, c'est un 'beurk', comme disent les enfants.

Q : Que pouvez-vous révéler sur la prochaine campagne TTRPG basée sur Bonne société ?

R : Je peux révéler le casting car nous avons fait un petit tweet d'annonce. Ça va être Katscratchh, moi-même, Hannah – ce qui est vraiment amusant parce que Hannah et moi ne sommes pas toujours ensemble. Nous avons généralement un 'tu en fais un, j'en fais un' sorte de campagnes de va-et-vient , mais nous sommes ensemble cette fois, donc je suis vraiment excité - et aussi l'utilisateur de Twitch Lorie qui est LegendofLorie sur Twitter, et ça va être GM par Edward Spence qui est un GM fantastique que nous amenons pour les choses souvent. Il est génial, c'est un acteur, il est incroyablement descriptif et il est tellement bon.

Donc ça va être le casting et ça va être, autant que je sache, c'est tous les mercredis d'août à partir du mercredi 4 et ça va être à 9 heures BST. En termes de thèmes, nous optons pour une ambiance de comédie plus romantique par opposition à un drame ou une farce, et c'est va être légèrement historiquement exact mais nous ne sommes pas vraiment tenaces pour cela. Et il y aura des choses où si vous regardez la campagne et que vous faites un don vers l'objectif que nous courons pendant le flux, s'il est atteint, Ed fera bouger les choses, on ne sait pas quoi. Cela a toujours été la barre 'le MJ va causer du chaos' dans le passé, donc c'est un bon moment et cela fait partie de la façon dont vous pouvez interagir avec la campagne. Je suis vraiment excité pour Bonne société , j'ai bien l'intention de me déguiser.

Q : Y a-t-il des nouveaux venus dans la campagne ?

A: Autant que je sache, Lorie a une petite expérience TTRPG et elle s'intéresse beaucoup à eux, mais je suis assez certain que Lorie est assez nouveau pour les TTRPG . Kat a GM plusieurs choses dans le passé et moi et Hannah avons participé à de nombreuses campagnes Stories Told dans le passé. Alors Lorie est la nouvelle arrivée, comme Bonne société dirais, et je suis super excité de travailler avec elle.

EN RELATION: Aperçu pratique de l'extension Neverwinter: Jewel of the North

Q : Savez-vous quelle part de la campagne est pré-écrite, par rapport à quelle autonomie vous et les autres joueurs aurez-vous pour façonner ce qui se passe ?

A: Une chose vraiment intéressante à propos de Bonne société , et quelque chose que nous sommes en train de maîtriser nous-mêmes en tant que joueurs, c'est que Bonne société suit efficacement les tours, et je ne les ai pas devant moi, donc je ne peux pas vous les dire entièrement dans le bon ordre, mais Bonne société passe par des tours. Ils sont J'aime efficacement les rondes de l'événement , comme si vous assistiez à un bal, puis il y a le cycle d'écriture de lettres où chaque membre de la distribution, s'il le souhaite, écrira une lettre à quelqu'un. Ensuite, il y a le tour de départ de la rumeur où chaque membre de la distribution, s'il le souhaite, lancera une rumeur sur un autre membre de la distribution.

De plus, les PNJ - nous, en tant que personnages, avons des PNJ que nous avons apportés avec nous de nos histoires, comme deux PNJ - les autres membres de la distribution qui ne sont pas le MJ joueront ces PNJ, donc Bonne société est vraiment une expérience collaborative plutôt que d'être le GM, Ed est ce qu'ils appellent le facilitateur et il est là pour guider les choses et jouer les PNJ en cas de besoin, mais il est très faciliter l'expérience collaborative des joueurs. Alors Bonne société , comparé à beaucoup d'autres systèmes, a une grande autonomie de joueur, ce qui est fantastique. Aussi un peu terrifiant, mais fantastique.

Q : Qu'est-ce qui a inspiré la création du « bar du chaos » dont vous parliez tout à l'heure ?

A: Donc, effectivement, c'est que nous aimons vraiment pouvoir payer notre casting, mais en tant qu'individus, nous n'avons pas de revenu disponible que nous pouvons investir dans Stories Told. Souvent, Patreon ne couvrira que le coût des graphismes et de l'art de la campagne et c'est tout. Si notre Patreon grandit pour que nous puissions également soutenir nos joueurs en dehors du Patreon, ce serait fantastique, mais ce n'est pas le cas. Nous avons donc le Chaos Bar, tel qu'il était, comme moyen d'inciter les gens à contribuer à ce que le casting soit renversé.

C'est un peu comme si nous redonnions à la communauté, parce que s'ils veulent voir quelque chose de fou se produire, c'est comme, 'Bonne nouvelle, nous pouvons faire en sorte que cela se produise pour vous.' De plus, nous l'aimons parce que vous êtes peut-être abonné au Patreon, par exemple, mais vous pouvez avoir une campagne par mois avec un joueur que vous aimez. et tu aimes leur caractère et vous êtes super dedans, et ensuite si vous souhaitez les soutenir, vous pouvez leur donner un pourboire pendant le flux pendant ce que vous voyez et les voir réagir et ce genre de choses. Alors que Patreon est plus une chose mensuelle cohérente où vous ne voyez pas exactement où ça va parce que vous êtes juste sur un service d'abonnement. Mais si vous souhaitez donner un pourboire à un casting particulier parce que vous adorez particulièrement ce casting, vous pouvez le faire.

Q : Quel conseil donneriez-vous aux nouveaux arrivants de TTRPG ?

A: Oh mon Dieu, oh mon dieu, je ne vais pas mentir, si je suis capable de brancher quelqu'un d'autre, regarde beaucoup de vidéos de Ginny Di, elle est géniale. Et aussi juste, je dirais toujours essayer de garder à l'esprit les motivations et le comportement de votre personnage parce que personnellement, je ressens souvent de l'anxiété après la campagne comme, 'Oh, j'ai en quelque sorte agi comme moi-même là-bas, je n'ai pas vraiment fait ce que mon personnage voudrait faire et j'ai l'impression que mon personnage est plus faible », alors gardez toujours votre personnage et ses motivations à l'esprit tout en vous permettant de vous amuser et de parler hors de votre personnage aux autres joueurs dans un esprit léger. façon.

Le deuxième conseil, bien sûr, serait être d'utiliser des outils de sécurité . Soyez toujours à une table où vous vous sentez en sécurité. Ne tolérez pas une conduite qui vous met mal à l'aise et/ou vous déclenche ou quoi que ce soit du genre simplement parce que vous pensez que vous aurez du mal à trouver une autre table. Il y a tellement de tables là-bas, il y a tellement de groupes TTRPG qui vous mettront à l'aise et utiliseront efficacement les outils de sécurité.

[FIN]

Histoires racontées diffuse sa nouvelle campagne basée sur Bonne société les mercredis à 21h00 BST.

SUITE: Histoires racontées Le co-fondateur de TTRPG parle d'une nouvelle campagne basée sur 'Good Society'

Cet article est traduit et non édité de Police de caractère